Bien chausser son enfant

chat sur le dos

On peut se poser beaucoup de questions pour bien chausser son enfant. De l’apprentissage de la marche à la pratique sportive de l’adolescent, les pieds peuvent être la cause de bien des souffrances.

Voici une liste, non exhaustive, des questions les plus fréquentes que nous retrouvons en cabinet de consultation :

Les questions

A quel âge mon enfant doit-il commencer à porter des chaussures ?

Quelles sont les caractéristiques d’une « bonne chaussures » pour mon enfant ?

J’ai l’impression que ses genoux le gênent à la marche, pourquoi ?

Pourquoi est-ce qu’il déforme ses chaussures toujours vers l’intérieur ?

Mon enfant se plain des genoux, est-ce en lien avec ses pieds ?

Mon enfant à des douleurs importantes et vive au niveau du talon, qu’est-ce qu’on peut faire ?

Mon enfant pratique du sport de manière intensive pour son âge, doit-il porter des semelles ?

Quelles sont les chaussures à éviter ?

Les solutions

C’est à partir d’un an, pour les premier pas, que l’on peut réellement chausser son enfant pour la première fois. Des chaussures de pré-marche peuvent l’aider à se stabiliser. Au niveau de la chaussure, qu’importe lacets ou bandes velcro®, une bonne chaussure est une chaussure avec un contrefort pour maintenir en axe l’arrière pied et une semelle large pour une meilleur stabilité, avec 1cm à 1,5cm de talon et un moyen de serrage. Pour éviter toutes usures prématurées au niveau de semelage et du contrefort, les matériaux doivent être de qualité.

De la naissance à la l’âge de 4/5 ans les membres inférieurs passent par différents stade. A partir de 6 ans, si  les genoux ont tendance à se toucher avec la sensation que les pieds partent vers l’intérieure et d’usure prématurée des chaussures une consultation chez votre médecin traitant est vivement conseillé. La consultation chez un podo-orthésiste se fera dans un second temps. Cette consultation peut être avancée avant 5 ans si l’on constate des chutes fréquentes de l’enfant.

Il est important de déceler les éventuels troubles de la marche au plus tôt, et d’apporter une aide technique au corps humain pour limiter le risque de pathologies secondaires.

Entre 7 et 15 ans le corps grandit extrêmement vite, ce qui le met à rude épreuve. Des douleurs aux genoux en passant par celles des talons ou des avants pieds, le port d’orthèses plantaires peut faciliter cette transition et prévenir certains troubles.

En cas de doute, n’hésitez pas à vous rapprocher de nos cabinets.